Un instant de bonheur

Un instant de bonheur par Yves Simon:

Il esquissa un sourire et continua: “Je voulais depuis longtemps faire un film sur la vie d’Oscar Wilde…Vous connaissez bien sûr…

 – Dorian Gray.  Le portrait de Dorian Gray, répondit l’actrice peu sûre d’elle et qui confondait souvent Oscar Wilde avec Lord Byron.

 – C’est  De Profundis que vous devez connaître. D’ailleurs…(il fouilla dans la boîte à gants), il est là. Je l’ai préparé pour que vous puissiez le lire ce soir ou demain, avant nos essais. Oscar Wilde a écrit ce livre depuis la prison de Reading où il purgeait deux ans de travaux forcés. Une phrase résume assez bien la première partie de sa vie, celle d’avant la prison: Mon erreur fut de me confiner exclusivement aux ombres de ce qui me semblait le côté ensoleillé du jardin et de fuir l’autre côté à cause de ses ombres et de son obscurité.

” Vous voyez, il parle de deux choses : l’ombre et la lumière. La lumière est l’artifice suprême du monde…C’est pour cette raison qu’elle nous séduit tant. Sans elle, pas de ciel, pas d’étoiles et aucun visage à regarder pour l’aimer.”

This entry was posted in Writers and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.